Le Centre d’Hémodialyse d’Olivet a généralisé l’hémodiafiltration en ligne qui requiert une eau hautement purifiée,technique d’épuration actuellement la plus performante.
Le Centre d’Autodialyse de Pithiviers pratique l’hémodialyse conventionnelle.
La dialyse péritonéale est réalisée en partenariat avec l’Association pour le Traitement des Insuffisants Rénaux en Région Orléanaise (ATIRRO).

L’hémodialyse

nécessite un rein artificiel, le dialyseur, qui contient la membrane d’épuration. L’épuration se fait par échange entre le sang et un bain de dialyse fabriqué et contrôlé par un générateur. Cette technique nécessite un abord vasculaire fournissant un débit élevé, facile d’accès. La fistule artério-veineuse créée par un chirurgien au niveau de l’avant-bras est le meilleur système. Elle sera piquée avec 2 aiguilles pour le départ et le retour du sang. La séance dure en moyenne 4 heures à raison de 3 séances par semaine.

La dialyse péritonéale

est effectuée en remplissant de liquide stérile la cavité abdominale. Après un temps d’échange à travers la membrane du péritoine, ce liquide est évacué. On utilise des poches de 2 litres et il en faut environ 4 par jour, tous les jours. Pour remplir le ventre, il faut poser un cathéter à travers la paroi abdominale. Le remplissage est effectué manuellement par gravité ou avec une machine automatisée. Les séances ont lieu à domicile après apprentissage ou avec l’aide d’un infirmier.

L’hémodiafiltration

associe une épuration par diffusion, comme en dialyse péritonéale et en hémodialyse, et une épuration par convection par ultrafiltration  mécanique du plasma compensé par une perfusion fabriquée par le générateur de dialysat. Cette technique améliore l’épuration des toxines urémiques tout en maintenant un meilleur équilibre tensionnel.