Historiquement, la Clinique de l’Archette a une orientation chirurgicale quasi exclusive et reconnue. Elle couvre tous les domaines à l’exclusion de la chirurgie thoracique.En parallèle de cette activité, le Centre d’Hémodialyse a été créé et s’est développé complémentairement à une activité de création des fistules artério-veineuses.

Plus récemment en 2011, dans le cadre d’un Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) avec le Centre Hospitalier Régional d’Orléans (CHRO), une activité d’oncologie médicale s’est développée avec des séances de chimiothérapie.

Enfin l’année 2015 a vu l’installation de 5 lits identifiés de soins palliatifs autorisés venant ainsi confirmer l’orientation médicale prise par l’établissement depuis quelques années en complément de son activité première, la chirurgie.

En effet, depuis plusieurs années le constat est fait d’une activité médicale réelle secondaire à des prises en charge initialement chirurgicales de patients qui, au terme du bilan, relèvent de la médecine. S’y ajoutent parallèlement des patients d’hémodialyse qui nécessitent une hospitalisation dans les suites immédiates de leur séance.

Par ailleurs, l’offre de consultations s’est étoffée avec l’ouverture d’une consultation de diabétologie et de rhumatologie.

Pour toutes ces raisons, le projet médical doit être amené à évoluer en intégrant une activité médicale en rapport avec l’activité médicale préexistante mais aussi en la développant en cohérence avec le cœur de métier, chirurgical, de la Clinique.